L'insuffisance rénale chez le chat

5 novembre 2018  —  Santé globale

L'insuffisance rénale chez le chat

Description

La maladie rénale chronique est une des conditions médicales les plus fréquemment diagnostiquées chez nos félins domestiques.  Il s’agit d’une maladie progressive affectant surtout les chats âgés de plus de 7 ans mais elle peut quand même apparaître à tout âge. 

Les reins ont comme principales fonctions de filtrer le sang pour éliminer les déchets métaboliques et de retenir des composantes importantes comme l’eau et les protéines.  Ils ont aussi un rôle à jouer dans l’équilibre des acides et des bases, dans la régulation de la pression sanguine et ils ont même une fonction hormonale. Une diminution de la fonction rénale entraînera donc une rétention de certains déchets qui auraient dus être éliminés et une perte de composantes qui auraient dues être récupérées.  Cette perte de fonction rénale risque aussi d’entraîner éventuellement de l’hypertension artérielle, de l’acidose, de l’anémie et un dérèglement du métabolisme du calcium.


Symptômes

La maladie rénale chronique se classe en 4 stades selon la sévérité, le stade 4 étant le plus avancé.  Au début de la maladie, il peut n’y avoir aucun symptôme et votre chat peut sembler être en bonne santé vu de l’extérieur.  Au fur et à mesure que la condition progresse, les symptômes qui apparaîtront peuvent inclure une augmentation de la consommation d’eau, une augmentation des quantités d’urine, une perte de poids, une baisse d’appétit, une perte d’entrain/d’énergie, de la déshydratation, des vomissements et des troubles respiratoires.


Diagnostic

Le diagnostic de la maladie rénale chronique se pose à l’aide d’analyses sanguines et urinaires.  Une fois le diagnostic confirmé, le vétérinaire pourrait recommander des tests supplémentaires (exemple : mesure de la pression sanguine) pour obtenir plus d’informations et ainsi adapter le protocole de traitement.


Traitement 

Le traitement de la maladie rénale chronique vise essentiellement à ralentir la progression de la maladie, à améliorer les symptômes et à corriger les complications (ex : hypertension).  La qualité de vie du patient et son espérance de vie seront donc améliorées, surtout si la maladie a été détectée tôt.  Différents suppléments et médicaments peuvent être prescrits selon les besoins de chaque patient.  Le vétérinaire verra aussi à faire des recommandations nutritionnelles adaptées à la situation particulière de chacun.  Certains chats pourraient même avoir besoin de recevoir des injections de solutés sous-cutanés à la maison (ne pas hésiter à visionner notre vidéo pour la démonstration! http://www.hvdehoussart.com/blogue/trucs-de-vos-vets-et-vos-techniciennes/administrer-des-fluides-sous-cutanes ).


Pronostic

Le pronostic varie selon le stade de la maladie au moment du diagnostic et selon les complications décelées.  Chez certains chats la maladie progresse plus rapidement et chez d’autres elle peut progresser très lentement.  De nombreux patients peuvent avoir une belle qualité de vie pendant plusieurs années suivant le diagnostic si la maladie est détectée/traitée tôt et si un suivi adéquat est fait en clinique sur une base régulière.  

Questions?

Pour en savoir plus sur ce sujet, communiquez avec nous!

Lecture similaire